« En tant que Loup-Garou, votre rôle est de dévorer les Vilazwas, déjà méfiants à l’idée qu’ils se fassent croquer la nuit. Pour déjouer cette vigilance, embrasser la victoire et surtout survivre durant toute la partie, vous allez devoir jouer votre rôle à la perfection. »

Méfiez-vous des autres Loups-Garous

Si la légende parle de l’esprit de la meute, dans Tit Albert, la donne est différente, car ici, il s’agit de survivre, de sauver sa peau. Dans quel cas le Loup-Garou doit-il se méfier de ses congénères ?

Lorsqu’un Loup-Garou est marié à une vilazwase : Loup-Garou ou pas, lorsqu’on aime, le reste ne compte plus vraiment. La nuit, le Loup-Garou marié va dévorer les Vilazwas bras dessus, bras dessous avec ses camarades lycanthropes. Toutefois, il ne résistera pas à l’appel de la Lune de Miel, trahissant sa meute à la première occasion. Pour le repérer, observez si un Vilazwa prend sa défense ou au contraire, si le Loup-Garou en question défend souvent un Vilazwa en particulier. Conclusion : éliminer ce Loup-Garou sans pitié !

Soyez malin, ne restez pas dans votre coin !

Le Loup-Garou a beau porter une aura de mystère, dans Tit Albert, pour tromper son monde, il doit participer aux débats. Cette omniprésence trompera les Vilazwas, plus encore si vous jouez le crédule de temps en temps « Ah, ouais, c’est vrai, j’avais pas vu les choses comme ça ! » Outre la satisfaction de cacher votre véritable identité, vous vous protégerez au maximum tout en assistant aux « palabres » entre Vilazwas ! Ces derniers étant d’ailleurs souvent enclins à se soupçonner entre eux, il ne vous restera plus qu’à manger l’un d’entre eux en accusant un autre…

La vengeance est un plat qui se mange froid

Zut, un Vilazwa vous accuse, vous, d’être un Loup-Garou ! Ne soyez pas tenté de le tuer le soir même, malgré votre envie pressante de lui donner une bonne leçon, au risque que les autres Vilazwa votent contre vous le lendemain. Dans Tit Albert, la vengeance doit être savamment préparée :

  • Devinez le rôle de chaque Vilazwa durant leur défense journalière, les privant ainsi de leurs pouvoirs,
  • Éliminez les Vilazwas les plus dangereux, surtout le Sefvilaz. Poussez les Vilazwas à voter contre ce dernier !

Une défense claire obscure…

Les spécialistes du jeu conseillent aux Loups-Garous de se faire passer pour de simples Vilazwas. Au contraire, l’Agwa et Bhai Looké sont des personnages dangereux. En vous faisant passer pour un Vilazwa (Tifi, Longanis), vous avez la possibilité de rester flou et dire par exemple que vous entendez des voix la nuit… Campez sur vos positions avec le plus d’assurance possible pour ne pas être démasqué !

Si vous décidez de vous faire passer pour l’Agwa, la Tifi, etc., prenez soin de le tuer le plus tard possible, toujours pour préserver votre identité.

Un Loup-Garou mort, mais loyal quand même

S’il vous arrive d’être condamné à mourir, vous pouvez toujours servir aux intérêts de votre meute. Il est toujours possible de mentir sur l’identité des Loups-Garous, aussi, vous pouvez faire passer un Vilazwa pour un Loup-Garou, semant ainsi, la zizanie. Accusez ceux qui vous accusent, faites naître le doute avant de trépasser…

Gardez votre calme en toute circonstance

Toujours pour cacher votre identité, en cas de vote contre vous, gardez votre calme. Tout signe de panique ou de perte de contrôle peut être un indice sur votre lycanthropie ! Rationalité, manipulation (en essayant de sauver un Vilazwa par exemple), vous permettront de rester dans la partie et de dévorer le maximum de victimes.

Donnez l’impression de ne pas vous entendre avec vos congénères !

Mettez en place une stratégie avec votre meute afin de simuler la tension, voire la mésentente entre Loups-Garous. Non seulement cela protégera votre identité, mais cela vous fera gagner du temps pour œuvrer en toute tranquillité.

Restez sur vos gardes durant la journée

Soyez fin calculateur en évitant de sauver les Loups-Garous victimes de votes. En échange, votez contre les votants le lendemain !

Place à la spontanéité

Répondre du tac o tac ! Nourrissez le masque de l’innocence en donnant l’impression de ne pas réfléchir avant de répondre. En agissant comme un Vilazwa le ferait, là encore vous masquerez votre identité. Débattez, remplissez la conversation et faites connaissance avec les Vilazwas… comme le dit une vieille expression : connais ton ennemi (pour mieux le dévorer).

Adaptez-vous !

Un bon Loup-Garou sait équilibrer les moments de silence et les interventions. La meilleure place pour cela reste celle du bras droit du meneur de jeu. Durant les débats, profitez-en pour instiller le doute avec des petites phrases qui sèmeront l’incertitude chez les autres joueurs.

En conclusion…

S’il peut sembler compliqué d’être un Loup-Garou discret, mélangez ces diverses tactiques pour trouver l’équilibre parfait : en dépend la survie de votre meute, mais surtout la vôtre…

La newsletter

No worries we hate spam

© Copyright - Atomic Games™