Des règles simples :

Bluffez et débattez afin d’éliminer l’équipe adverse !

Les Tit Alberts (Loups-Garous) font l’objet d’un jeu fascinant et d’une simplicité redoutable ! Le paisible village est envahi par les loups-garous qui attrapent et dévorent un à un les paysans. Si personne ne réagit, c’est tout le village qui est menacé ! La partie continue jusqu’à ce que les loups-garous soient éliminés ou que le village soit vidé de ses habitants.

« Le jour, les Vilazwas débattent pour trouver Tit Albert. La nuit, l’équipe adverse, Tit Albert et sa meute, élimine un Vilazwa. »

But du jeu

• Pour les Vilazwas : éliminer les Loups-garous.
• Pour les Loups-garous : éliminer les Vilazwas .

Les conditions de victoire

  • Les Vilazwas gagnent dès l’élimination du dernier Loup-Garou.
  • Les Loups-Garous gagnent dès l’élimination de l’avant-dernier Vilazwa.

Deux équipes s’affrontent :

    • Les Loups-Garous et Tit Albert

Chaque nuit, ils égorgent un Vilazwa. Le jour, ils se font passer pour des Vilazwas afin de ne pas être démasqués.

  • Les Vilazwas

Chaque nuit, l’un d’entre eux est égorgé par le ou les Loups-Garous. Ce joueur est éliminé du jeu et ne peut plus participer aux débats. Les Vilazwas survivants doivent chaque jour lyncher un des joueurs, dans l’espoir qu’il s’agisse bien d’un Loup-Garou.

Les cartes de personnages

  • Le Vilazwa
    Il n’a aucune compétence particulière, si ce n’est que le joueur est très intuitif.
  • Bhai looké
    Chaque nuit, il connaît la vraie personnalité du joueur de son choix. Il doit aider les Vilazwas, sans être démasqué par les Tit Albert ou les Loups-Garous.
  • Cliffeurd le Chasseur
    Le chasseur, s’il se fait égorger par Tit Albert et les Loups-Garous ou lyncher par les joueurs, a le pouvoir de répliquer en tuant immédiatement n’importe quel autre joueur.
  • L’Agwa
    La première nuit, elle désigne 2 joueurs qui seront follement amoureux l’un de l’autre. Si l’un meurt, l’autre meurt immédiatement de chagrin. Un Loup-Garou et un Vilazwa peuvent être amoureux l’un de l’autre. Ils jouent alors contre tous les autres, Loups-Garous et Vilazwas. Si les amoureux survivent, ils gagnent. L’Agwa peut se désigner elle-même comme étant l’un des 2 amoureux.
  • Le Longanis
    Il sait concocter 2 potions extrêmement puissantes :
  1. Une potion de guérison, pour ressusciter le joueur tué par les Loups-Garous,
  2. Une potion d’empoisonnement, utilisée la nuit pour éliminer un joueur. Le Longanis doit utiliser chaque potion 1 seule fois dans la partie.

Il peut se servir de ses 2 potions durant la même nuit. Le matin qui suit, selon son action, il pourra donc y avoir 0 mort, 1 mort ou 2 morts. Le Longanis peut utiliser les potions à son profit et donc se guérir lui-même.

  • Le Voler
    Il faut ajouter 2 cartes de plus au jeu.
    Durant la première nuit, le Voler a le droit d’échanger sa carte contre une des 2 cartes supplémentaires (face cachée) qu’il reste après distribution du jeu. Il jouera désormais ce personnage. Si ses 2 cartes sont 2 Loups-Garous, le Voler doit en prendre une.
  • La Tifi
    Elle a le droit, la nuit, au moment où les Loups-Garous désignent leur victime, de les espionner (en entrouvrant les yeux, etc.). Si elle se fait surprendre par Tit Albert ou par un des Loups-Garous, elle meurt immédiatement (en silence), à la place de la victime désignée.
  • Le Sefvilaz
    Cette carte est confiée à un des joueurs, en plus de sa carte personnage. Le Sefvilaz est élu par vote, à la majorité relative. On ne peut refuser l’honneur d’être capitaine. Dorénavant, les votes de ce joueur comptent pour 2 voix. Si ce joueur se fait éliminer, dans son dernier souffle il désigne son successeur.

1er tour

  • Choisir le maître du jeu.

    1 – Désigner ou tirer au sort un maître du jeu.

  • Distribuer les cartes

    Le maître du jeu distribue à chaque joueur 1 carte personnage face cachée, et 1 carte de vote.

  • Selon le choix des personnages en jeu

    Le Meneur appel :

  • Le Voler

    (Premier tour seulement) Le maître appelle le Voler.
    Il se réveille et regarde discrètement les 2 cartes cachées du milieu, puis change éventuellement de personnage.
    Le Voleur se rendort.

  • L’Agoa

    (Premier tour seulement) Le maître appelle l’Agoa. Il se réveille et désigne 2 joueurs (dont éventuellement lui-même). Le maître fait le tour de la table et touche discrètement le dos des 2 Amoureux.
    l’Agoa se rendort.

  • Les Zamoureux

    (Premier tour seulement) Le maître appelle les Zamoureux. Ils se réveillent, se reconnaissent, et se rendorment.

Tour Nuit

  • Baïïï Looké

    (Tous les tours) Le maître appelle Baïïï Looké . Il se réveille, et désigne un joueur à sonder. Le maître montre la carte du joueur, ou lui mime son identité cachée.
    LaBaïïï Looké se rendort.

  • Tit Albert et ses loups

    (Tous les tours) Le maître appelle Tit Albert et ses loups. Eux (et eux seulement) lèvent la tête, ouvrent les yeux se concertent silencieusement et désigne une victime. Ils peuvent éventuellement ne pas ouvrir les yeux et ne pas désigner de victime pour réduire le risque de se faire espionner. Si un des Loups-Garous est désigné comme victime par un ou les autres, tant pis pour lui, il meurt!!!.

  • La Tit Fille

    Durant ce tour, la Tit fille peut espionner les Loups-Garous (en clignant des yeux, regardant entre ses doigts etc), elle n’y est pas obligée, si elle se fait prendre elle meurt, à la place de la victime éventuellement choisie.
    Les Loups Garous se rendorment.

  • Le longaniste

    (Tous les tours) Le meneur dit : “le Longaniste se réveille, je lui montre la victime des Tit Albert. Va-t-il user de sa potion de guérison, ou d’empoisonnement ?”Le meneur montre àle Longaniste la victime des Loups-Garous.le Longaniste n’est pas obligée d’user de son pouvoir à un tour spécifique. Si il utilise une potion, il doit désigner au meneur sa cible avec le pouce tendu vers le haut pour la guérison, ou vers le bas pour l’empoisonnement. Le meneur révélera son effet éventuel le matin suivant

  • Je jour se lève

    Cooooocorico !

Tour Jour

  • C’EST LE JOUR

    Le Vilaz se réveille, tout le monde lève la tête et ouvre les yeux. Le maître désigne le joueur qui a été victime des Loups-Garous durant la nuit. Ce joueur révèle sa carte, et est éliminé du jeu. Quel que soit son personnage, il ne pourra plus communiquer avec les autres joueurs sous quelque forme que se soit.

  • Si Cliffeurd meurt

    Si ce joueur est le Chasseur, il a le droit de répliquer et tue immédiatement un autre joueur de son choix.

  • Si un des Zamoureux meurt

    • Si ce joueur est un des 2 Zamoureux, l’autre Zamoureux se suicide immédiatement.

  • Le Vilaz vote

    Les joueurs à force de débats doivent désigner l’un d’entre eux, qui sera éliminé d’après le vote.

  • Un joueur est éliminé

    Le joueur désigné par la majorité des voix est éliminé, il révèle sa carte et ne pourra plus communiquer avec les autres joueurs sous quelque forme que se soit. En cas d’égalité, les joueurs revotent pour départager les ex-æquo.

  • Les élections du Sef du Vilaz

    En cas d’égalité, s’il est présent, le vote du Sef du Vilaz désigne la victime. Sinon, les joueurs votent à nouveau (y compris les joueurs en cause) pour départager les ex-aequo. Le joueur désigné par la majorité des voix est éliminé, il révèle sa carte et ne pourra plus communiquer avec les autres joueurs sous quelque forme que se soit. En cas d’égalité, les joueurs revotent pour départager les ex-æquo.

  • C’EST LA NUIT

    Tous les joueurs vivants se rendorment. (Les autres regardent mais se taisent…)
    Le jeu reprend au tour de Nuit

Ou simplement regarder une partie 😉

C’est là que ça se passe ->

La newsletter

No worries we hate spam

© Copyright - Atomic Games™