« Dans notre série « être un parfait Tit Albert », des conseils supplémentaires ne sont jamais de trop pour parfaire votre personnage aux longues dents. Élément central, le Tit Albert a tout à gagner en restant en vie jusqu’à la fin… Pour cela, voici d’autres recommandations à lire de très très près. »

Évitez dans la mesure du possible de vous asseoir dans un canapé

« Je fais ce que je veux », direz-vous, mais le canapé est traître. Cosy, parfait pour une bonne partie de Tit Albert, le canapé peut se transformer en indic de première… En poussant un peu plus loin la réflexion, se mettre dans le canap’ c’est être très (trop) proche des autres joueurs : le moindre petit geste de votre part et hop vous êtes bon pour l’échafaud.

Pour commencer, il vous suffit de :

  • Ne pas avoir de contact physique avec vos voisins,
  • De vous asseoir de manière à ne pas faire bouger le canapé,
  • Faire des mouvements lents et discrets la nuit,
  • Vous débarrasser de toute breloque qui pourrait informer les autres que vous êtes en train de bouger (pour désigner la victime, notamment)

Un visage aussi neutre que celui de Spock sous botox

Si on vous décrit comme une personne particulièrement expressive, vous allez devoir la jouer fine pendant la partie de Tit Albert… Par exemple, au moment de découvrir votre carte, n’ayez crainte : personne ne pourra le deviner, à moins que vous le décidiez !

Pour cela, lorsque vous découvrez votre rôle de Tit Albert en retournant votre carte :

  • Gardez le visage neutre quitte à vous faire passer pour un Vilazwa blasé,
  • Posez votre carte comme si de rien n’était, inutile de la cacher,
  • Faites croire aux autres joueurs que vous êtes encore un Vilazwa par exemple : « Pfff… marre d’être encore un Vilazwa,
  • Qu’il est bon d’être un vilain Tit Albert… mais gardez votre satisfaction dans votre poche !

Désigner la victime : tout un art

La discrétion absolue est là encore requise. Les joueurs étant à l’affût du moindre indice sonore, vous allez devoir la jouer très fine pour ne pas être démasqué. Ainsi, lorsque le Meneur appelle les Tit Albert :

  • Ouvrez lentement les yeux tout en restant parfaitement immobile,
  • Ne dites absolument rien, même pas en murmurant. Étant donné le silence général, cela équivaudra à hurler…,
  • Préférez les mouvements très légers du doigt pour désigner la victime,
  • Soyez discret lorsque vous observez les Vilazwas endormis pour démasquer la Tifi,
  • Pour être pépère sur le canapé, éliminez sans pitié vos voisins directs,
  • Clignez tout simplement des yeux pour valider le choix de la victime auprès du Meneur

Parlez peu, mais parlez bien

Moment stratégique de la partie de Tit Albert, le débat est le moment parfait pour vous faire passer pour un Vilazwa et manipuler le reste du troupeau de viande fraîche.

Faites en sorte de toujours donner un avis, par exemple, en soutenant un Vilazwa : n’accusez jamais directement. En résumé :

  • Ne restez jamais silencieux
  • Ne parlez jamais trop
  • Participez de manière équilibrée

On ne le redira jamais assez :

  • Lors des votes, le jour, vous êtes un Tit Albert solitaire, l’esprit de meute, c’est la nuit et uniquement la nuit…, tuez vos congénères sans scrupule !
  • Ne vous fiez pas aux votes de vos coéquipiers,
  • Ayez l’air d’avoir confiance en vous,
  • Vous êtes un Vilazwa in disguise !

En conclusion…

Il ne vous reste plus qu’à relire les conseils précédents pour parfaire votre rôle de Tit Albert. Mis bout à bout, ils vous permettront de mettre en place votre propre stratégie au fur et à mesure que vous jouerez à Tit Albert Dan Vilaz. Adaptez-vous, modifiez votre identité, trompez, soyez un traître… en somme, un vrai Tit Albert assoiffé de sang et de victoire !

La newsletter

No worries we hate spam

© Copyright - Atomic Games™